Les logiciels SaaS et On-Premise en 23 chiffres

Gatien Guemas – 19/04/2022

Chez Tool Advisor, on aime les logiciels et la data. Comment conjuguer notre passion pour les logiciels, les chiffres et les contenus de qualité ?

Tout simplement en rassemblant au sein d’un seul et même article tous les chiffres intéressants (ou beaucoup en tout cas) que nous avons trouvés sur les logiciels qu’ils soient SaaS ou on-premise.

Ce baromètre du logiciel 2022 s’adresse à nos lecteurs et à nous-même. Nous passons beaucoup de temps à recenser les études sur les logiciels B2B au sein de nos articles. Pourquoi ne pas créer un article unique qui regroupe les chiffres les plus marquants ?

Comment cet article fonctionne ? Nous avons listé les études les plus récentes sur les logiciels B2B, B2C, sur les logiciels SaaS, les logiciels on-premise, en France et dans le monde pour vous proposer la ressource la plus complète si vous êtes en quête de chiffres récents sur les logiciels.

L’article est composé en deux parties : 

  • Une première partie sur les chiffres clés des logiciels en France ;
  • Une deuxième partie sur les chiffres clés des logiciels dans le monde.

Évidemment, toutes les sources sont citées à la fin de cet article.

Les chiffres clés des logiciels (SaaS – On Premise) en France

Rassurez-vous : le marché des logiciels se porte bien. Crise du Covid ou non, les éditeurs de logiciels français continuent leur croissance.

Les chiffres de cette première partie proviennent de Numeum, EY, Statista, Tool Advisor, Le Journal du Net, G2 et MeetYourMarket.

Chiffres SaaS logiciels France

Les chiffres clés sur le chiffre d’affaires des logiciels en France

18 milliards de chiffre d’affaires en 2020 pour les éditeurs de logiciels, +9% par rapport à 2019 (Numeum et EY)

Le chiffre d’affaires exact est 17,9 milliards d’euros mais nous nous sommes permis d’arrondir. Ce chiffre d’affaires est en croissance de 9,1% de 2019 à 2020 contre 7,2% de 2018 à 2019

Cette croissance est tirée par le top 3 des éditeurs de logiciels (Dassault Systèmes, Ubisoft et Criteo). Sans eux, la croissance ne serait “que” de 5%

43% du chiffre d’affaires des logiciels est réalisé en SaaS en 2020, +3% par rapport à 2019 (Numeum et EY)

La grande étude annuelle de Numeum et EY (dont vous n’avez pas fini d’en entendre parler) pointe la progression constante mais soutenue du modèle SaaS par rapport au modèle on-premise depuis de nombreuses années.

Lors de la première année de parution de l’étude de Numeum et EY en 2010, le SaaS ne représentait que 10% du chiffre d’affaires des logiciels.

59% du chiffre d’affaires des logiciels est réalisé à l’international (Numeum et EY)

Le pourcentage du chiffre d’affaires réalisé à l’international est passé de 57% en 2019 (étude Numeum et EY de 2020) à 59% en 2020 (étude Numeum et EY de 2021). La répartition du chiffre d’affaires en fonction des différentes régions du monde est la suivante : 

  • 41% en France ;
  • 29% en EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) ;
  • 21% en Amérique ;
  • 8% en Asie-Pacifique.

Oui, nous aussi on a additionné et ça nous donne 99%.

L’étude nous apprend aussi que les logiciels réalisant moins de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires se concentrent sur le France. Une fois ce seuil dépassé, la proportion du chiffre d’affaires réalisé à l’international est plus importante.

Les chiffres clés sur le recrutement des logiciels en France

Les 100 premiers éditeurs de logiciels employaient 129 400 salariés en 2017 (Statista)

Le secteur des logiciels est un secteur porteur pour l’emploi en France (et même un peu trop comme le confirmera le chiffre suivant). La croissance des effectifs des 100 premiers éditeurs de logiciels est soutenue puisque les effectifs sont passés de 75910 en 2012 à 129 400 en 2017

Par un calcul aussi savant que 129 400 / 100, nous pouvons aussi vous dire que les 100 premiers éditeurs de logiciels français comptent en moyenne 1294 employés en moyenne. Ce chiffre est à nuancer en connaissant l’impact de Dassault Systèmes, Ubisoft et Criteo sur les chiffres de l’ensemble des logiciels.

31% des effectifs des logiciels sont des femmes (Numeum et EY)

Nous avons dédié un article complet sur le sujet des inégalités femmes hommes où nous relayons les chiffres d’Urban Linker (28% des salariés dans le numérique sont des femmes et 18% dans la tech). L’étude de Numeum et EY vient confirmer cette tendance puisque selon l’étude portant sur le top 250 des éditeurs de logiciels, il n’y a que 31% de salariées dans les effectifs. 

L’étude donne un autre chiffre illustrant les inégalités persistantes : il y a seulement 23% de femmes dans les comités de direction.

3% des fondateurs de logiciels sont des fondatrices (Tool Advisor)

Un chiffre made in Tool Advisor, sur les 150 premiers logiciels étudiés par Tool Advisor, seulement 3% des fondateurs sont des fondatrices. Ce chiffre varie en fonction des thématiques et il progressera probablement avec l’augmentation du nombre de logiciels étudiés mais ne cherchons pas d’excuses : c’est trop peu

83% des éditeurs de logiciels ont des difficultés de recrutement (Numeum et EY)

Ce chiffre progresse de 78% à 83% en un an. Ce n’est pas nouveau mais ces difficultés s’amplifient à cause des crispations sur le marché de l’emploi et des difficultés de recrutement sur l’ensemble des métiers autour du développement, du sales et du marketing.

Les chiffres clés sur le financement des logiciels en France

90% des logiciels sont autofinancés (Numeum et EY)

Si on entend beaucoup parler des levées de fonds et qu’on en parlera plus tard dans cet article. La grande majorité (90%) des éditeurs de logiciels est autofinancée.

Les autres leviers de financements utilisés par les logiciels sont :

  • L’endettement pour 70% des logiciels ;
  • Le capital investissement pour 30% des logiciels ;
  • Les subventions publiques pour 20% des logiciels.

54% des éditeurs de logiciels privilégient la facturation annuelle (Numeum et EY)

Ce chiffre est une bonne nouvelle pour les éditeurs de logiciels car il permet d’encaisser plus rapidement de la trésorerie et de baisser les besoins de financement. La plupart des logiciels que nous étudions proposent une offre annuelle et une offre mensuelle

3,7 milliards d’euros levés contre 1,5 milliard d’euros sur la période précédente (Numeum et EY)

À période identique, les levées de fonds ont plus que doublé en 2020/2021 par rapport à 2019/2020. Cela s’explique par deux raisons principales : l’abondance de fonds sur le marché français et les nombreuses levées de série B, C ou D réalisées (ces levées sont plus importantes que les levées de série A).

Cette tendance devrait encore s’accélérer l’année prochaine quand on voit le nombre de nouvelles licornes françaises que produit le secteur des logiciels : Aircall, Meero, OVH, Talend, Kyriba, Mirakl, Criteo, Ankorstore, Payfit et Contentsquare.

Les autres chiffres clés des logiciels en France

La France se situe au 3ème rang européen du marché du SaaS (Le Journal du Net)

Avec 12,5% des parts de marché, la France reste sur le podium européen du marché du SaaS. Devant elle, l’Allemagne est en tête avec 18,5% de parts de marché et le Royaume-Uni arrive en seconde position avec 15,7% des parts de marché. 

86% des utilisateurs de logiciels utilisent les avis pour faire leur choix (G2)

On ne peut s’empêcher d’esquisser un (petit) sourire quand une plateforme de gestion d’avis utilisateurs comme G2 sort une étude qui indique qu’un grand nombre d’utilisateurs de logiciels utilisent les avis pour faire leur choix.

86% pour être précis. Étant donné qu’on passe notre temps à donner notre avis, cette étude nous arrange. On vous la communique sans plus de commentaires.

Le taux d’attrition des clients en SaaS est de 10% par an (Meetyourmarket)

Ce chiffre très intéressant illustre l’attractivité du modèle SaaS pour les fonds d’investissement et les entrepreneurs. Le taux d’attrition ou le churn est très bas, seulement 10% d’après Meetyourmarket.

Si les dépenses de recherche et développement sont importantes, le business model de l’abonnement et le faible taux d’attrition permettent de faire des projections claires et de rapidement arriver à la rentabilité (d’où les bons chiffres précédents de l’autofinancement des éditeurs de logiciels).

50% des éditeurs prévoient une acquisition (Numeum et EY)

On parle ici de 50% des éditeurs de l’étude de Numeum et EY qui porte sur le top 250 des logiciels français et non sur l’ensemble du secteur des logiciels. Ce chiffre illustre encore une fois le dynamisme du secteur du logiciel et la bonne santé des leaders du marché français.

Les chiffres clés des logiciels (SaaS – On Premise) dans le monde

Il n’y a pas que la France dans la vie. Nous sommes allés plus loin que l’hexagone dans notre baromètre 2022 du logiciel avec de nombreuses études américaines réalisées à l’échelle mondiale sur les logiciels.

Les chiffres de cette première partie proviennent de Statista, Mike Sonders, OpenView Partners, Cobloom, Emily Byford, Forbes, Latka et BetterCloud.

Chiffres SaaS logiciels France

Les chiffres clés sur le chiffre d’affaires des logiciels dans le monde

Le marché des logiciels SaaS devrait passer de 145,5 milliards de dollars à 172 milliards de dollars en 2022 (Statista)

La bonne santé du secteur de l’édition de logiciels ne se limite pas à la France ou à l’Europe. Cette dynamique est également présente à l’échelle mondiale comme en témoignent ces projections avec une augmentation impressionnante de 19%

En 2022, Adobe devance Salesforce et Intuit (Mike Sonders)

On parle ici de capitalisation boursière. Au 19 avril 2022, le logiciel Adobe devance, avec 200 milliards de capitalisation, deux logiciels bien connus de Tool Advisor, Salesforce à qui nous devons Pardot (187,5 milliards de dollars) et Intuit à qui nous devons Quickbooks (131,5 milliards).

Dans le top 50 des SaaS, nous retrouvons également :

  • En 5ème position : Shopify avec 72,5 milliards de dollars ;
  • En 14ème position : Zoom avec 32,9 milliards de dollars ;
  • En 23ème position : Hubspot avec 21 milliards de dollars ;
  • En 25ème position : Docusign avec 19,7 milliards de dollars.

Les chiffres clés sur le marketing des logiciels dans le monde

41% des logiciels SaaS basent leurs tarifs sur le nombre d’utilisateurs (Openviewpartners et Cobloom)

Ce chiffre provenant d’une étude d’Openviewpartners et Cobloom portant sur plus de 2200 SaaS est doublement intéressant : 

  • On y apprend que 41% des logiciels basent leurs tarifs sur le nombre d’utilisateurs contre 39% sur l’usage ou les transactions et 12% sur la taille de l’entreprise utilisatrice (9% de autres) ;
  • L’étude souligne aussi la rapide progression des tarifs basés sur l’usage qui dépasseront probablement rapidement les tarifs basés sur le nombre d’utilisateurs qui étaient la norme jusque-là.

Parmi les logiciels étudiés par Tool Advisor, la tendance est d’ailleurs à une tarification en fonction du nombre d’utilisateurs. À voir si la tendance relevée par Openviewpartners et Cobloom se confirme. 

43% des logiciels SaaS changent leurs tarifs plus d’une fois par an (Openviewpartners et Cobloom)

Si 43% des logiciels SaaS changent leurs tarifs plus d’une fois par an, ils sont également 34% à le changer une fois par an. Avec 15% des logiciels qui les changent tous les 2-3 ans et le reste qui indique “jamais”, cela montre l’importance du test du pricing pour les logiciels SaaS.

Cela vient également une tendance lourde non chiffrée que nous avons observée. Énormément de logiciels SaaS démarrent avec un pricing agressif et augmentent petit à petit avec la sortie de nouvelle fonctionnalité. Certains logiciels sont même gratuits un certain temps avant de devenir payants. 

85% des logiciels ont un blog (EK Byford)

L’étude menée en 2019 par Emily Byford, content marketer pour les SaaS, auprès des 250 plus gros SaaS montre que le blog perd du terrain puisque, si ce chiffre paraît énorme, il est finalement en recul par rapport à 2017 où 89% des 250 plus gros SaaS avait un blog.

Les autres chiffres clés des logiciels dans le monde

Sur 100 entreprises SaaS, seulement 12 sont dirigés par des femmes (Forbes)

Le 12% de dirigeante de Forbes à l’échelle mondiale est toujours mieux que le 3% de fondatrice de Tool Advisor à l’échelle française. 

Point positif, ces chiffres s’améliorent lentement et nous devrions attendre la parité en 2067 (en réalité, nous n’avons pas fait le calcul et on ne préfère pas le faire). 

Les États-Unis devancent le Canada et le Royaume-Uni en nombre de SaaS (Latka)

L’entreprise Latka, spécialisée dans les données SaaS de près de 30 000 SaaS, nous fait profiter de ses chiffres très intéressants sur le nombre de logiciels SaaS par pays. Peu de surprise en haut du classement avec les États-Unis qui devancent le Canada et le Royaume-Uni. Le Top 10 complet : 

  • États-Unis : 17 000 SaaS ;
  • Canada : 2 000 SaaS ;
  • Royaume-Uni : 2 000 SaaS ;
  • Allemagne : 1 000 SaaS ;
  • France : 1 000 SaaS ;
  • Inde : 981 SaaS ;
  • Chine : 700 SaaS ;
  • Australie : 627 SaaS ;
  • Pays-Bas : 389 SaaS ;
  • Singapour : 326 SaaS. 

Ces chiffres nous paraissent sous-évalués (seulement 1 000 SaaS en France ?!) mais, comme pour l’étude de G2, on fait confiance aux chiffres.

Les entreprises utilisaient en moyenne 110 solutions SaaS en 2021 (BetterCloud)

Dans une étude réalisée en 2021 auprès de plus de 500 professionnels de l’informatique, BetterCloud illustre l’augmentation de l’usage des SaaS dans les entreprises à la suite de la crise du Covid. Le nombre moyen de solutions SaaS utilisées par entreprise est passé de 80% à 110% soit une augmentation de 38%.

La crise du Covid a forcé les entreprises à accélérer leur transformation digitale et cette tendance ne devrait pas faiblir.

Les entreprises de plus de 10 000 employés utilisent en moyenne 447 solutions SaaS en 2021 (BetterCloud)

Nous restons avec BetterCloud pour le dernier chiffre de notre baromètre. Les entreprises de plus de 10 000 employés utilisent 447 solutions SaaS en 2021, une augmentation de 35% par rapport à 2020. 

Comment le baromètre des logiciels sera-t-il mis à jour des logiciels ?

L’objectif de cet article, publié pour la première fois en 2021, est d’en faire une ressource de référence en réunissant les chiffres et les études les plus utiles sur les logiciels.

Nous ajouterons de nouvelles études dès que nous les jugerons pertinentes et nous mettrons à jour ce baromètre chaque année. Des études comme celles de Numeum et EY sortent en fin d’année, le début d’année 2022 sera donc l’occasion d’une grande mise à jour de cet article mais n’hésitez pas à la consulter d’ici là pour connaître les dernières tendances du secteur des logiciels.

Sources : 

Articles associés

auteur-tool-advisor Gatien Guemas

Fondateur de Tool Advisor

Ses trois logiciels préférés : Notion, Calendly pour prendre des rendez-vous et l’indispensable Suite Google.

Tool Advisor Newsletter

Recevez tous les mois par email la newsletter sur les logiciels d’entreprise : nos analyses, nos conseils, les nouveautés du mois et un brin d’humour. 

S’inscrire à la newsletter