Taux de rebond : définition, calcul et 6 conseils pour l’améliorer

Gatien Guemas – 09/05/2022

Si vous avez un site internet, le taux de rebond ou bounce rate en anglais, est probablement une donnée que vous suivez avec attention.

Ce KPI est pourtant plus difficile à analyser, un taux de rebond élevé n’est pas forcément problématique et, pareillement, un taux de rebond bas n’est pas forcément une bonne chose.

Cet article s’adresse aux marketeurs et aux professionnels moins aguerris qui utilisent leur site internet comme canal d’acquisition. Après une rapide définition et une explication du calcul du taux de rebond, nous vous livrons nos conseils pour bien analyser et optimiser votre taux de rebond avec 6 conseils à appliquer dès la fin de cet article.

Définition du taux de rebond

Le taux de rebond est KPI (key performance indicator) ou un ICP (indicateur clé de performance) qui correspond au pourcentage de visiteurs qui quittent une page d’un site internet sans visiter une autre page.

Le taux de rebond ne doit pas être confondu avec le taux de sortie qui correspond au rapport entre le nombre de visiteurs ayant vu une page et le nombre de visiteurs pour qui cette page a été la page de sortie. 

Le taux de sortie prend donc en compte l’ensemble des visiteurs qui ont vu la page analysée et non les seuls visiteurs qui sont arrivés sur cette page comme le taux de rebond le fait.

Le taux de rebond résulte des actions suivantes :

  • Un visiteur clique sur un lien présent sur la page vers un site différent ;
  • Un visiteur clique sur le bouton “précédent” pour revenir aux résultats de recherche ou au site précédent ;
  • Un visiteur ferme la fenêtre de navigation ;
  • Un visiteur tape une nouvelle adresse URL.

Calcul du taux de rebond

Le calcul du taux de rebond est plutôt simple. Il vous suffit de diviser le nombre de visiteurs n’ayant visité qu’une seule page du site par le nombre total de visiteurs et de multiplier par 100 pour obtenir un pourcentage.

calcul taux de rebond

Si vous utilisez Google Analytics ou une alternative, vous n’avez même pas besoin de calculer le taux de rebond puisque vous pouvez le retrouver automatiquement dans votre outil d’analyse de trafic de votre site internet.

taux de rebond definition

Où trouver le taux de rebond dans Google Analytics ?

Google Analytics étant l’outil d’analyse de trafic le plus utilisé, nous vous expliquons la marche à suivre pour trouver facilement le taux de rebond de votre site pour l’ensemble de votre site et pour chacune des pages.

Trouver le taux de rebond pour l’ensemble de votre site sur Google Analytics

Rendez-vous dans votre Google Analytics et cliquez sur :

  • Audience ;
  • Vue d’ensemble ;
  • Taux de rebond.

L’analyse du taux de rebond est beaucoup plus pertinente en fonction du type de page de votre site internet : homepage, landing page, page produit, article de blog, page d’inscription à votre newsletter. 

Trouver le taux de rebond par page sur Google Analytics

Rendez-vous dans votre Google Analytics et cliquez sur :

  • Comportement ;
  • Contenu du site ;
  • Page de destination.

Voici les taux de rebond de certaines pages du site de Tool Advisor (voir la 5ème colonne). Nous voyons bien que les pages d’analyse par catégorie ont un taux de rebond faible car elles sont les points d’entrée vers les pages des logiciels analysés alors que les articles de blog ont des taux de rebond beaucoup plus importants.

Taux de rebond Google Analytics

L’analyse du taux de rebond est beaucoup plus pertinente en fonction du type de page de votre site internet : homepage, landing page, page produit, article de blog, page d’inscription à votre newsletter. 

Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond ?

Ça dépend. Comme souvent en marketing, ce n’est ni tout noir ni tout blanc. Un bon taux de rebond dépend de nombreux facteurs. 

Tout d’abord, le taux de rebond diffère en fonction des secteurs. Si vous avez un site e-commerce, un site de contenu ou un site vitrine, le taux de rebond sera très différent comme le montrent les données agrégées par Neil Patel d’Ubersuggest.

Taux de rebond
Commerce de détail 20 à 40%
Landing page 70 à 90%
Site de service 10 à 30%
Site de contenu 40 à 60%
Site de génération de lead 30 à 50%

Le taux de rebond moyen selon cette étude est de 40,5%.

Un bon taux de rebond ne se limite pas à un chiffre. Un taux de rebond élevé, souvent synonyme de mauvais taux de rebond peut signifier que l’article est tellement complet que l’internaute a trouvé ce qu’il cherchait. À l’inverse, un taux de rebond bas peut signifier que l’internaute est obligé de parcourir plusieurs pages pour trouver l’information qu’il était venu chercher.

Vous devez donc analyser votre taux de rebond par page plutôt qu’au niveau de l’ensemble de votre site.

6 conseils pour améliorer votre taux de rebond

Vous avez trouvé les pages avec un taux de rebond insatisfaisant et souhaitez améliorer ça. Suivez les 6 conseils ci-dessous et analysez les résultats dans quelques jours ou semaines.

Optimisez l’expérience utilisateur sur mobile

En 2022, plus de 50% des internautes visitent un site web sur leur smartphone selon Hubspot

Votre site doit être mobile-friendly, c’est-à-dire que l’expérience utilisateur doit être adaptée en fonction du support utilisé par l’internaute.

Les vidéos, très engageantes sur desktop (format ordinateur) seront longues à charger sur un smartphone. La mise en page mobile doit également être différente de la mise en page desktop pour ne pas avoir besoin de zoomer pour parcourir une page.

Vous devez veiller à ce que la vitesse de chargement soit rapide sur mobile. Un site qui se charge lentement, c’est un internaute qui part plus rapidement et donc un taux de rebond impacté négativement.

Adapter son site internet au format mobile est souvent l’action qui aura le plus d’impact sur votre taux de rebond.

Améliorer la navigation entre vos pages

La facilité de navigation de votre visiteur doit être une priorité absolue pour diminuer votre taux de rebond. Plusieurs actions sont faciles à mettre en place :

  • Évitez les pop-ups en plein écran qui incitent souvent vos visiteurs à quitter votre site ;
  • Incluez un sommaire avec des ancres vers les différentes parties pour faciliter la lecture de vos contenus ;
  • Faites des liens vers des pages pertinentes de votre site.

Ce dernier point aussi appelé le maillage interne a un double intérêt puisqu’il est également positif pour le SEO.

Analysez la pertinence de la page

Un taux de rebond élevé peut provenir d’un trafic de mauvaise qualité. Regardez par quels mots-clés arrivent vos visiteurs pour voir si votre article correspond à l’intention de recherche de l’internaute qui arrive sur votre page.

Par exemple pour Tool Advisor, un internaute qui recherche un “expert-comptable en ligne” est beaucoup plus proche de la prise de décision qu’un internaute qui recherche “quelles sont les différences entre l’expertise-comptable en ligne et l’expertise-comptable traditionnelle” et votre contenu doit être différent. Si nous présentions des experts-comptables en ligne dans le deuxième article au lieu de nous concentrer sur les différences, le taux de rebond serait sûrement plus élevé.

Ajoutez des leads magnet et des call-to-action pertinents

On l’avoue. On est un peu gêné de vous donner ce conseil… Qu’on applique mal. 

En fonction de votre activité, le contenu que vous proposez doit être pensé en fonction d’un parcours utilisateur. Il existe de nombreux modèles sur ce sujet mais le plus utilisé est un modèle en 4 étapes :

  • Attirer les visiteurs ;
  • Convertir le visiteur en lead qualifié ;
  • Transformer le prospect en client ;
  • Fidéliser.

En fonction de l’étape où se trouve votre visiteur, vous devez lui proposer du contenu (des leads magnet, des CTA ou des articles) qui le fait progresser au sein de votre tunnel de conversion.

Ce contenu vous permet de faire baisser votre taux de rebond et d’amener naturellement votre visiteur vers l’étape suivante de votre tunnel de conversion.

Analysez le taux de rebond par source de trafic

Votre taux de rebond diffère en fonction du type de page et des sources de trafic. Analysez le taux de rebond en fonction de vos sources de trafic comme :

  • Les moteurs de recherche ;
  • La publicité payante (Facebook Ads, Google Ads, LinkedIn Ads, Snapchat Ads, le display, etc) ;
  • Le referral (les autres sites qui parlent de votre site) ;
  • Le bouche-à-oreille de vos utilisateurs ;
  • Les réseaux sociaux (Facebook, Google, LinkedIn, Snapchat, TikTok, etc.) ;
  • Les emails (newsletter ou emailing froid) ;
  • Les sources de trafic hors ligne si elles sont trackées (flyers, carte de visite, QR code) ;
  • Les autres sources.

Il est également très intéressant de comparer le taux de rebond pour une même page qui reçoit du trafic des moteurs de recherche et du trafic des publicités en ligne.

Un fort taux de rebond provenant de campagnes publicitaires payantes peut signifier que le ciblage est mauvais.

Rendez votre contenu plus attractif

Ce dernier conseil vient piocher des éléments des 5 conseils précédents. Il faut que vous alliez au-delà de l’UX, des aspects techniques et du maillage interne.

L’attractivité d’une page c’est également : 

  • Un titre et une introduction qui donnent envie de lire votre contenu jusqu’au bout ;
  • Du gras et des listes pour améliorer le confort de lecture ;
  • Des visuels et des vidéos pour engager ;
  • Des phrases courtes et une manière d’écrire bien à vous.

Il n’y a pas de solution miracle pour diminuer votre taux de rebond mais un ensemble d’actions couplé à une bonne analyse.

Attention à ne pas vous focaliser uniquement sur le taux de rebond, des KPIs comme la durée des sessions, le nombre de pages visitées, la transformation de visiteurs en prospects ou de visiteurs en clients sont plus importants.

Cet article est comme tous les articles du blog de Tool Advisor, évolutif et collaboratif. Vous avez un conseil supplémentaire qui intéresserait nos lecteurs ou une remarque ? N’hésitez pas à nous contacter directement à hello@tool-advisor.fr.

Articles associés

auteur-tool-advisor Gatien Guemas

Fondateur de Tool Advisor

Ses trois logiciels préférés : Notion, Calendly pour prendre des rendez-vous et l’indispensable Suite Google.

Tool Advisor Newsletter

Recevez tous les mois par email la newsletter sur les logiciels d’entreprise : nos analyses, nos conseils, les nouveautés du mois et un brin d’humour. 

S’inscrire à la newsletter