14 alternatives à Google Analytics (validées par la CNIL)

Gatien Guemas – 14/02/2022

La nouvelle est tombée le 12 février 2022 : l’utilisation de Google Analytics serait illégale d’après la CNIL. Si cette nouvelle a fait les gros titres, la réalité est plus compliquée que cela.

Aujourd’hui, on vous explique ce qui se cache derrière cette bombe, les conséquences et les alternatives possibles à Google Analytics.

Disclaimer : chez Tool Advisor, nous utilisons Google Analytics… Comme la grande majorité des sites internet (74,63% dans le monde selon Tag-Trek et le JDN) quand la solution validée par la CNIL la plus utilisée est à 3,66% de parts de marché en France.

Qu’a vraiment dit la CNIL ?

La CNIL (commission nationale de l’informatique et des libertés) s’est prononcée sur le cas Google Analytics à la suite d’une plainte de NOYB, une organisation à but non lucratif œuvrant pour la protection des données personnelles sur internet et au respect du RGPD (ou GDPR en anglais) .

La CNIL a analysé “les conditions dans lesquelles les données collectées par Google Analytics sont transférées vers les États-Unis” et elle estime “que ces transferts sont illégaux”, “ne sont pas suffisamment encadrés” et impose “de ne plus utiliser l’outil dans les conditions actuelles”. Google ne respecte donc pas le Règlement Général sur la Protection des Données.

En résumé, la CNIL reproche à Google Analytics de transférer des données vers les États-Unis en n’empêchant pas (assez) l’accès aux données aux services de renseignement américain.

Quelles sont les conséquences pour les utilisateurs de Google Analytics ?

Pour l’instant, les conséquences sont quasi inexistantes. D’une part la CNIL et Google sont en contact pour régulariser la situation, d’autre part les reproches faits par la CNIL ne portent que sur une utilisation de Google Analytics et non sur l’outil dans sa globalité.

De plus, avec la situation quasi monopolistique de Google Analytics (74,63% des sites au niveau mondial), difficile de demander à tous les utilisateurs de basculer sur une autre solution en sachant, objectivement, que Google Analytics est la meilleure solution du marché.

Ne criez pas victoire trop vite… La CNIL a accompagné sa décision d’une mise en demeure auprès des sites visés par la plainte de NOYB (Décathlon, Sephora et Auchan).

Disons que si vous êtes un professionnel du web ou un professionnel qui a un site internet ET que vous respectez le RGPD (voir notre article Le RGPD pour les nuls et celui sur les 7 points à vérifier pour être sûr que votre site respecte le RGPD), la CNIL ne va probablement pas vous mettre en demeure et vous aurez le temps de vous mettre en conformité si la CNIL reste sur cette position. C’est en tout cas ce qu’on se dit chez Tool Advisor. La CNIL a d’autres chats à fouetter (poke Kurt Zouma).

14 alternatives à Google Analytics validées par la CNIL

Il y a tout de même de nombreuses bonnes raisons pour chercher des alternatives à Google Analytics :

Légal ne signifie pas “respectueux des données utilisateurs” et certaines solutions que nous allons vous présenter mettent la protection des données au cœur de leur produit.

– La migration de Google Analytics vers une autre solution d’analyse de fréquentation d’un site web prend du temps et c’est peut-être un bon pari sur l’avenir que de regarder ce qui existe dès maintenant.

– Le mouvement anti-Google prend de l’ampleur et de plus en plus de professionnels cherchent des alternatives plus respectueuses pour leurs utilisateurs.

alternative google analytics

Contrairement aux analyses poussées présentes sur Tool Advisor, il s’agit ici d’une sélection d’alternatives à Google mais nous ne les avons pas testées. L’ensemble des alternatives présentées ci-dessous est validé par la CNIL.

Les meilleures alternatives à Google Analytics

Matomo

Matomo alternative google analytics

Matomo est l’alternative à Google Analytics la plus citée parmi les spécialistes français. L’outil, contrairement à Google, n’utilise pas les données récoltées pour développer d’autres solutions (ce que Google fait pour Google Ads par exemple), vous avez un meilleur contrôle sur vos données avec la possibilité de les héberger vous-même et contrairement à Google Analytics, Matomo n’effectue pas d’échantillonnage, les données sont donc plus fiables.

Le prix du respect de vos utilisateurs : 19€/mois avec un hébergement sur les serveurs de Matomo et 0€/mois si vous hébergez les données sur vos serveurs.

Analytics Suite Delta

AT Internet Analytics

Analytics Suite Delta d’AT Internet est régulièrement citée comme une alternative crédible à Google Analytics. Validée par la CNIL, cette solution française ne communique pas publiquement sur ses prix.

L’outil a été pensé pour respecter la vie privée des utilisateurs et dispose même d’un mode écologique.

Les autres alternatives à Google Analytics recommandées par la CNIL

La CNIL ne juge pas de la qualité des solutions d’analyse de fréquentation des sites web mais uniquement du respect du RGPD. Nous vous listons ci-dessous les autres solutions validées par le gendarme de la protection des données, il y en a pour tous les goûts : 

2 alternatives à Google Analytics non validées par la CNIL

Si les agitations de la CNIL n’entrent pas dans vos critères de recherches d’une solution alternative à Google Analytics, on ne vous laisse pas tomber : voici 2 alternatives, non validées par la CNIL mais RGPD-compliant, qu’on vous conseille de regarder.

Plausible

Analytics GDPR Plausible

Plausible est un outil de web analytics open source sans cookies et conforme au RGPD, CCPA (l’équivalent du RGDP pour la Californie) et PECR (l’équivalent du RGPD pour le Royaume-Uni).

Plausible mise évidemment sur le respect des données utilisateurs mais aussi sur la simplicité d’utilisation. L’outil est disponible à partir de 9€/mois pour 10 000 pages vues et le prix augmente en fonction du volume.

Fathom Analytics

Google Analytics Alternative Fathom

Fathom, comme Plausible, se positionne directement comme une alternative à Google Analytics avec un outil simple et GDPR-compliant. On aime beaucoup leur formule : nous vendons un logiciel, pas vos données.

En parlant de prix, le logiciel est moins cher que Plausible si vous avez un site avec beaucoup de trafic (plus de 100 000 pages vues par mois). En dessous, les prix démarrent à 14€/mois.

Résumons !

Si l’annonce de la CNIL a surpris et envoie un signal fort à Google, il est difficile de se passer de Google Analytics (pour l’instant) qui reste la référence du marché et à l’avantage d’être gratuit (il ne manquerait plus qu’on paye pour qu’ils utilisent nos données).

Il existe des alternatives payantes à Google Analytics qui ont le mérite d’offrir des alternatives plus respectueuses du RGPD comme Matomo, Analytics Suite Delta, Plausible et Fatho (les deux dernières ne sont pas validées par la CNIL).

Pour l’instant, vous ne risquez pas grand-chose à utiliser Google Analytics (une mise en demeure dans le pire des cas) mais la situation peut évoluer rapidement et cet article sera mis à jour en fonction de ces évolutions.

Articles associés

auteur-tool-advisor Gatien Guemas

Fondateur de Tool Advisor

Ses trois logiciels préférés : Notion, Calendly pour prendre des rendez-vous et l’indispensable Suite Google.

Tool Advisor Newsletter

3 nouveaux outils à découvrir chaque semaine, des promotions et des ressources exclusives… Rejoignez + de 2000 professionnels inscrits à la newsletter pour la recevoir tous les mardis.

S’inscrire à la newsletter