Chiffre d’Affaire 

Définition, Calcul & Utilisations

Gatien Guemas – 18/09/2020

Important : si vous lisez cette introduction, c’est que vous êtes venu depuis Google en tapant plus ou moins « chiffre d’affaire » puisque cet article n’est disponible ni depuis notre page blog ni depuis notre Facebook ou notre Linkedin.

Le 18 septembre 2020, en préparant notre article sur le chiffre d’affaire, nous avons remarqué que le mot-clé chiffre d’affaire (sans « s ») comptabilisait 36 000 recherches mensuelles lorsque le mot-clé chiffre d’affaires (avec un « s » et bien orthographié) en comptabilisait « seulement » 5800.

Rassurez-vous, nous connaissons la bonne orthographe du CA mais comme nous aimons faire des tests, nous avons dédié un article entier au chiffre d’affaire sans « s » pour pouvoir répondre à la question « peux-ton miser sur les fautes d’orthographe en SEO »

Si vous faites partie des personnes qui écrivent chiffre d’affaire sans « s », vous connaissez désormais la bonne orthographe. Si vous souhaitez lire notre véritable article sur le CA (sans fautes d’orthographe), cliquez ici.

Malgré la faute qui persistera dans cet article, le contenu reste tout aussi qualitatif que sur le reste de notre blog, c’est promis.

Si êtes curieux de savoir où mène ce test, envoyez-nous un gentil message à hello@tool-advisor.fr et nous vous feront un compte-rendu détaillé à la fin du test.

MAJ : au 22/09/2020, cet article est encore dans les limbes de Google.

Pour retrouver plus de délais sur ce test, rendez-vous en bas de page pour découvrir notre méthodologie.

Vous êtes encore avec nous et vous souhaitez en savoir plus sur le CA ? C’est parti !

Définition du chiffre d’affaire

Le chiffre d’affaire est un calcul simple : prix de vente x quantités vendues. Le CA correspond donc à la valeur de l’ensemble des produits ou services vendus. Il se calcule souvent mensuellement, trimestriellement ou annuellement.

Le CA est souvent calculé sans prendre en compte les taxes, on parle donc de chiffre d’affaire hors taxes (HT) ou de chiffre d’affaire toutes taxes comprises (TTC).

chiffre d'affaire

Calcul du chiffre d’affaire : exemples

Exemple 1 : calcul du CA pour de la vente de produit

Si vous êtes un vendeur de voiture et que vous vendez 10 voitures à 20 000 € votre chiffre d’affaires sera de 200 000 €.

Exemple 2 : calcul du CA pour de la prestation de service

Si vous êtes consultant en informatique et que vous réalisez 5 missions d’une journée de consulting à 200 € par jour et 10 autres à 300€. Vous pouvez tout d’abord augmenter vos tarifs qui se situent en-dessous du marché. Votre chiffre d’affaire sera de 4 000€.

À noter que les avoirs doivent être pris en compte dans le CA. Pour rappel, un avoir est émis par le vendeur pour le remboursement d’un achat ou pour l’annulation d’une facture.

Quelle utilité pour le chiffre d’affaire ?

Si le chiffre d’affaire est un indicateur de la santé de votre entreprise, ce n’est pas l’indicateur le plus pertinent comme nous le verrons ci-dessous.

Un outil de comparaison entre concurrents

Le chiffre d’affaire est un excellent indicateur pour comparer votre performance à celle de vos concurrents. Il vous permet de connaître votre part de marché en comparant votre CA au CA global de votre secteur.

Un indicateur plus global à suivre est l’évolution du chiffre d’affaire de l’ensemble des concurrents d’un même marché. Gagner des parts de marché sur un marché qui perd du volume d’affaire comme celui des appareils photo numériques par exemple peut se révéler problématique.

Un indicateur de performance commerciale

Le chiffre d’affaire par collaborateur commercial, par salarié ou par canal d’acquisition marketing sont des indicateurs de performance qui vous permettent d’analyser en détails les performances de vos collaborateurs ou de chaque équipe.

C’est pour cette raison que les parts variables de salaire pour les commerciaux sont souvent calculées sur le chiffre d’affaire qu’ils ont signé.

Un KPI de la santé de votre entreprise

L’évolution de votre chiffre d’affaire mensuel, trimestriel ou annuel influencera vos décisions. Investissements, recrutement, budget marketing… Les entrepreneurs et décideurs gardent un œil sur le chiffre d’affaire prévisionnel pour prendre leurs décisions.

Les autres indicateurs à prendre en compte

Une entreprise peut avoir un chiffre d’affaire de plusieurs millions sans être rentable. C’est d’ailleurs le modèle de croissance de la plupart des startups qui se financent par des levées de fonds. Elles peuvent alors avoir un chiffre d’affaire en forte évolution sans avoir un excédent brut d’exploitation (EBE) positif.

Ce modèle reste assez rare et la plupart des entrepreneurs surveillent leur EBE et leurs bénéfices au quotidien. Il s’agit du meilleur indicateur pour évaluer la santé de votre entreprise même s’il doit être mis en perspective par rapport à votre CA.

Les entrepreneurs surveillent aussi leur marge brute qui se calcule simplement :

Marge brute = chiffre d’affaire – coût totaux.

Ce calcul, qui peut différer selon les secteurs d’activité, permet à l’entrepreneur de connaître les bénéfices qu’il va dégager de son activité.

Comment optimiser son chiffre d’affaire ? 

Pour optimiser votre CA, vous pouvez agir sur les 2 composantes de celui-ci : le volume et le prix. Vous pouvez aussi proposer de nouvelles offres ou produits pour augmenter votre chiffre d’affaire.

Augmenter son volume de vente

Il s’agit de vendre plus. Si vous vendez 1000 produits au lieu de 900, votre chiffre d’affaire augmentera mécaniquement. Sur le papier cela paraît simple mais vous devrez mettre en place des actions pour augmenter votre volume de vente comme des recrutements ou des investissements marketing.

Augmenter son prix

N’hésitez pas à augmenter le prix de vos produits ou de vos services. Les entrepreneurs craignent souvent cette stratégie mais si la valeur perçue par vos clients est supérieure au prix que vous proposez, cela vous permettra d’augmenter votre chiffre d’affaire.

Le mécanisme est le suivant : l’augmentation de votre chiffre d’affaire sera supérieur à la baisse des ventes engendrée par une augmentation de vos tarifs. Il faut être vigilant et bien évaluer les conséquences d’une augmentation de prix.

Pour illustrer par un exemple, imaginez une marque de téléphone qui vend 100 000 téléphones à 450 euros. Si elle augmente le prix à 475 euros et qu’elle ne vend plus que 98 000 téléphones, son chiffre d’affaire augmentera tout de même.

La stratégie d’augmentation du volume ou du prix dépend en grande partie de votre secteur d’activité. Un consultant payé à la journée ou à l’heure aura un plafond de verre (le nombre d’heures ou de journées dans une semaine), il privilégiera l’augmentation de ses tarifs.

Proposer de nouvelles offres

La troisième possibilité qui s’offre à vous est de proposer une nouvelle offre de produit ou de service. C’est ce que fait Apple lorsqu’ils sortent l’Apple Watch, la marque américaine attaque le secteur de la montre connectée sans changer le volume ou le prix de ses offres principales : les smartphones et les services web.

Comment se déroule notre test ?

Pour comparer avec notre article sans fautes d’orthographe, les deux articles sont d’une longueur similaire même si le sujet est traité sous deux angles différents.

L’article test (celui-ci) ne possède aucun backlinks et seulement un lien interne contrairement à notre article sans fautes d’orthographe.

Nous avons remarqué que les sites se trouvant dans les premiers résultats de recherche faisaient volontairement la faute plusieurs fois (jusqu’à 4 fois). On peut en déduire qu’il apparaît judicieux de s’adapter aux fautes d’orthographe des utilisateurs de Google.

chiffre d'affaire

Nous avons remarqué que les sites se trouvant dans les premiers résultats de recherche faisaient volontairement la faute plusieurs fois (jusqu’à 4 fois). On peut en déduire qu’il apparaît judicieux de s’adapter aux fautes d’orthographe des utilisateurs de Google.

Régulièrement, nous vous communiquerons les chiffres clés : trafic, durée de session moyenne, taux de rebond. Nous comparerons aussi la qualité du trafic en comparant avec nos autres articles de blog.

Il ne s’agit pas ici de prendre position sur le bien-fondé d’une stratégie de contenu qui « promeut » les fautes d’orthographe mais de voir les résultats de l’optimisation d’un article sur la mauvaise orthographe d’un mot.

Articles associés :

auteur-tool-advisor Gatien Guemas

Fondateur de Tool Advisor

Ses trois logiciels préférés : Notion, Google Analytics, Calendly pour prendre des rendez-vous l’indispensable Suite Google.

Tool Advisor Newsletter

Recevez tous les mois par email la newsletter sur les logiciels d’entreprise : nos analyses, nos conseils, les nouveautés du mois et un brin d’humour. 

S’inscrire à la newsletter