27 Incubateurs d’Entreprises à Paris en 2021

Juliette Lecureuil – 08/02/2021

Lorsque l’on a une idée innovante, il arrive que l’on ait besoin d’être accompagné pour la concrétiser. Pour cela, il existe de nombreuses structures pour vous accompagner. 

Il ne nous en fallait pas plus pour vous proposer un article sur les 27 incubateurs parisiens repérés pour vous.

 Disclaimer : on a légèrement succombé au titre clickbait en nommant cet article “Top 27 des incubateurs d’entreprises à Paris”. On aurait pu mettre “notre sélection de 27 incubateurs parisiens” mais on vous connaît, vous auriez moins cliqué.

Qu’est-ce qu’un incubateur ?

On ne le répètera jamais assez : créer une entreprise n’est pas de tout repos. Entre les différentes étapes qui jalonnent la création d’entreprise en elle-même, le réseau qu’il convient d’entretenir pour bénéficier de conseils et de retours d’expérience, et la communication autour du projet…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les entrepreneurs qui se lancent ont du pain sur la planche ! Heureusement, il existe des structures au sein desquels ces porteurs de projets sont accompagnés : les incubateurs.

Faisant intervenir des professionnels – entrepreneurs, comptables, avocats, juristes, etc. – de la création d’entreprise, les incubateurs proposent par exemple aux jeunes entrepreneurs :

d’être accompagnés dans leur recherche de financement, ou même d’être en partie financés par la structure au sein de laquelle ils sont incubés ;

d’avoir accès au réseau d’acteurs de l’innovation constitué par cette dernière, incluant souvent des partenaires financiers, mais aussi des chefs d’entreprise ou des cabinets juridiques :

de donner ainsi un coup d’accélérateur à leur croissance et à leurs performances en s’appuyant sur les conseils pratiques et stratégiques reçus en matière de stratégie d’entreprise  ;

de bénéficier également d’offres négociées chez divers prestataires de services, comme les plateformes de création d’entreprise ou les solutions de paiement en ligne ;

de rencontrer d’autres jeunes créateurs d’entreprise pour échanger et créer des synergies, mais aussi partager leurs problématiques quotidiennes ;

d’accroître leur visibilité, de consolider leur image de marque et d’élargir de cette manière leur clientèle… En bref, de créer les conditions pour que leur business puisse éclore et s’épanouir comme une fleur (Guy de Maupassant, si tu passes par là : cette envolée lyrique est pour toi).

 L’autre avantage de taille au fait d’intégrer un incubateur à Paris, c’est qu’il donne accès – la plupart du temps – à un espace de coworking où s’installer pour travailler au développement du projet.

 Car vous ne le savez pas forcément, mais il est très rare qu’un jeune entrepreneur crée son entreprise dans un beau bureau bien spacieux. Pendant les premiers temps, il exerce généralement depuis son salon – coucou, les courageux qui travaillent dans leur studio parisien de 15 m2 !

Incubateur, accélérateur… Quelle différence ?

Incubateur, accélérateur, startup studio… Au milieu de cette jungle de termes différents, pas facile de s’y retrouver. Faisons le point en détaillant les fonctions de chacun d’entre eux :

L’incubateur

Destiné à transformer l’idée en entreprise, l’incubateur est plutôt dédié aux projets en germe. Les entrepreneurs y sont accompagnés tout au long des étapes fondatrices de leur projet, et bénéficient pendant une période de 6 mois allant à plusieurs années de nombreux conseils et ressources.

Si certains certains incubateurs sont gratuits – notamment les incubateurs à destination des entrepreneurs défavorisés –, d’autres proposent des prix pouvant paraître certes élevés, mais que l’on parvient facilement à justifier dès lors que l’on s’attarde sur le parcours et le succès de leurs ex-incubés.

L’accélérateur

Dédié aux entreprises déjà créées, l’accélérateur accueille uniquement des entrepreneurs dont les projets sont en route… Mais qui nécessitent un petit coup de boost et des conseils stratégiques pour se développer correctement. Moins longs, les programmes d’accompagnement y dépassent rarement 12 mois.

Souvent, ce sont les étapes de croissance et en particulier les phases de levées de fond qui nécessitent le passage d’une startup par un accélérateur.

Le startup studio

Véritable « usine à startups », le startup studio crée des startups qu’il finance et dont il détient la majorité des parts du capital, au début en tout cas. Contrairement à l’incubateur et à l’accélérateur, c’est le souvent startup studio qui apporte le capital humain à la startup grâce à ses designers, développeurs et entrepreneurs résidents.

Il s’agit donc d’un business model tout à fait différent des deux précédents, qui repose sur la création de startups destinées à répondre, par exemple, à des problématiques industrielles identifiées, et qui sont soutenues jusqu’à ce qu’ils aient atteint leur maturité financière.

Si l’on utilise le terme « usine », – certains studios sont d’ailleurs appelés des « startup factories » –, ce n’est pas par hasard, mais parce que les startups y sont souvent créées à la chaîne, les ressources devant servir à plusieurs projets menés en parallèle. Le meilleur exemple de startup studio à succès est sûrement celui d’eFounders de Thibaud Elzière et Quentin Nickmans à qui nous devons de belles pépites comme Mailjet, Front, Aircall, Spendesk, Upflow et Yousign (analysés pour certains par Tool Advisor). 

Comment intégrer un incubateur ?

S’ils fonctionnent sur des modèles différents, les incubateurs, accélérateurs et startups studios ont le point commun de recruter leurs incubés sur dossier, lequel est généralement examiné par un jury d’experts.

Attention : vous pourrez être tenté de multiplier les candidatures afin d’être sûr d’intégrer au moins l’une des incubateurs de startup à Paris… Sachez que ce n’est pas une stratégie payante. Mieux vaut sélectionner les incubateurs parisiens correspondant à vos moyens et vos attentes, et soigner vos candidatures. Certains incubateurs parisiens sont spécialisés par secteur, ajoutez dans votre “short-list” seulement ceux qui correspondent à votre projet.

Si les process d’admission sont différents selon les incubateurs, une chose est sûre : vous allez devoir pitcher, et bien pitcher. Ayez en tête que vous devez convaincre de la solidité de votre projet… Alors pas de timidité ni de manque de confiance en soi qui tienne : soyez bon !

Incubateurs parisiens, lequel choisir ?

On recense notamment les incubateurs parisiens suivants :

Paris&Co, premier réseau d’incubateurs de France qui compte dans ses rangs :

Smart food pour l’innovation dans l’agroalimentaire,

Welcome City Lab dédié au tourisme,

Le Tremplin pour les projets liés à l’industrie du sport,

Tech Care Paris pour les startups qui innovent en santé,

Rolling Lab qui accueille les projets en rapport avec la mobilité des biens et des personnes,

Lincc consacré aux industries numériques culturelles et créatives,

Rhizome pour les sujets en lien avec la transformation du travail,

Level 256 qui incube des entreprises innovantes en matière d’e-sport,

Labo de l’édition pour les projets ayant trait à la librairie et la communication digitale,

Le Swave qui incube des fintechs,

Économie circulaire pour les porteurs de projet qui s’intéressent à la ville de demain… Bref, la liste est longue et vous trouverez forcément la structure dont l’ADN correspond à votre projet ;

Station F, plus grand campus de startups du monde (34 000 m2 !) pensé par Xavier Niel ;

The Family, l’incubateur devenu 100 % online qui se veut une « famille » pour les entrepreneurs européens ;

La Ruche, l’espace de coworking dédié à l’innovation sociale ;

French Event Booster, dédié à l’industrie de l’évènementiel ;

50 Partners, qui réunit comme son nom l’indique 50 partenaires et mise sur le mentorat pour accompagner ses incubés ;

Day One, l’incubateur de projets innovants dans le secteur du retail ;

Agoranov, qui accompagne les startups de l’industrie et de la greentech, du numérique, et de la santé ;

ParisTech Entrepreneurs, l’incubateur de Telecom Paris ;

104factory, l’incubateur du CENTQUATRE dédié aux startups culturelles et créatives ;

Le Village by CA, réseau d’accélérateurs du Crédit Agricole ;

Le Comptoir, pour les projets à impact social et environnemental ;

Willa, qui se définit comme un « accélérateur de mixité » et constitue une référence en matière d’entrepreneuriat féminin ;

Schoolab, un « innovation studio » au sein duquel se côtoient tous types d’entrepreneurs et des structures de différentes tailles ;

IONIS 361, l’incubateur à Lille, Montpellier et Toulouse et Paris, du groupe IONIS EDUCATION, dont le but est de tisser des liens entre entrepreneurs étudiants, diplômés et experts ;

1kubator, présent lui aussi dans plusieurs villes de France – il y a notamment un incubateur à Nantes, un à Toulouse, un à Bordeaux… – et qui accompagne les startups à différents stades de développement grâce à ses différents programmes ;

Innest, l’accélérateur propulsé par l’Ordre des experts comptables franciliens, et qui accompagne les startups proposant des projets innovants, notamment en matière d’automatisation et de digitalisation de la profession.

Nous avons limité notre article aux incubateurs parisiens mais la capitale n’a pas le monopole de l’entrepreneuriat et des incubateurs. Si vous hésitez avec d’autres villes pour incuber votre projet, il existe d’excellentes ressources pour trouver un incubateur à Lyon, Marseille, Lille ou Bordeaux.

Avant de conclure notre article, on vous rappelle le conseil le plus important à suivre : choisissez l’incubateur qui correspond à votre projet. Si vous avez des incubateurs à nous soumettre qu’on a oublié (shame on us), vous pouvez nous écrire directement à hello@tool-advisor.fr.

Articles associés :

auteur-juliette Juliette Lécureuil

Journaliste

Juliette est une journaliste, rédactrice et community manager freelance. Spécialiste – entre autres – des sujets liés à l’entrepreneuriat, elle propose ses services sur thecontentbox.fr.

Ses trois logiciels préférés : Asana pour la gestion des tâches, Google Agenda pour els rendez-vous, et Zervant pour la comptabilité.

Tool Advisor Newsletter

Recevez tous les mois par email la newsletter sur les logiciels d’entreprise. 

S’inscrire à la newsletter